Aujourd’hui, Internet a infusé toutes les sphères de la société. Les Ressources humaines n’y font pas exception. Si le relationnel et les entretiens physiques restent bien entendu au coeur des processus de recrutement, les nouvelles solutions RH permettent d’en raccourcir le temps et de faire des économies notables pour l’entreprise.

 

Comment gagner du temps avec les nouvelles solutions RH ?

La problématique du temps dans les recrutements concerne aussi bien les candidats que les recruteurs. Loin d’être sur une tendance positive, la durée moyenne d’un processus de recrutement tend à s’allonger ces dernières années. Ainsi, selon l’étude CEB 2017, elle est passée de 42 jours ouvrables en 2013 à 63 jours ouvrables en 2015. C’est pourquoi de plus en plus de solutions technologiques sont proposées aux recruteurs pour optimiser leurs processus de recrutement et leur faire gagner un temps précieux.

A commencer par les ATS (Applicant Tracking System), ces logiciels conçus pour faciliter le suivi et la gestion des candidatures. Intuitifs, simples à prendre en main et nécessitant peu ou pas d’installation, ces outils centralisent l’ensemble des candidatures et permettent de les gérer simplement. Collaboratifs, il n’est plus nécessaire d’envoyer de multiples emails pour débriefer sur les entretiens passés avec les candidats, chaque collaborateur concerné par le recrutement dispose de son accès et peut voir les commentaires des autres recruteurs sur chaque candidat.

Pour gagner encore plus de temps dans son recrutement, de nouvelles méthodes existent pour mieux sélectionner en amont les profils des candidats. C’est le cas des sites employant des algorithmes pour mieux coupler les candidats avec des entreprises et des postes qui leur correspondent, comme Meteojob, site de recrutement fondé sur le matching. Chaque candidat se voit proposer des offres qui correspondent à son profil, en fonction de ses compétences et expériences. Cela permet de faire une sélection plus pertinente des candidats, dès l’entrée dans le processus de recrutement. Quand l’on sait que 39% des employeurs déclarent que leur plus grande frustration est quand des candidats non qualifiés postulent, ce type de solution allège à la fois leur esprit et leur emploi du temps !

Parmi les tâches qui prennent le plus de temps aux recruteurs aujourd’hui, l’une est particulièrement prégnante : l’organisation des entretiens téléphoniques ou physiques  avec les candidats. Pour résoudre ce problème majeur (trouver un créneau disponible pour les deux parties, la durée de l’entretien en lui-même, les aléas du quotidien comme les retards ou les décalages de dernière minute …), l’entretien vidéo différé proposé par Visiotalent par exemple est une solution particulièrement pertinente.

C’est un entretien asynchrone : en tant que recruteur, vous définissez les questions que vous souhaitez poser aux candidats et vous leur envoyez. Vous pouvez définir le temps de préparation dont dispose le candidat, le nombre d’essais avant d’enregistrer sa réponse, etc. L’avantage de cette méthode est que vous n’avez pas besoin de recevoir le candidat à cette étape : il réalise l’entretien différé de chez lui, et vous décidez quand vous souhaitez consulter ses réponses. Vous vous dégagez du temps pour effectuer d’autres tâches à valeur ajoutée.

Bonus : Visiotalent est compatible avec les principaux ATS présents sur le marché : tout est géré directement dans l’ATS recruteur. Pas de multiplication des outils, pas de perte de temps !

 

Les nouvelles technologies pour plus d’économies

Les ressources humaines sont l’un des postes de dépenses les plus importants de l’entreprise, si ce n’est le plus important, au quotidien. A cela s’ajoutent les coûts des processus de recrutement et des « erreurs » de recrutement. L’étude CEB 2017 indique que chaque jour où un poste est non pourvu, une entreprise perd en moyenne 390€. Une bonne raison de raccourcir au maximum son processus de recrutement ! Le temps gagné grâce aux méthodes précédemment évoquées constitue déjà une économie en soi.

Au-delà, il est nécessaire de limiter au maximum les erreurs de recrutement, qui sont très dommageables financièrement pour les entreprises. Ainsi, le coût global d’un mauvais recrutement varie entre 20 000€ à 200 000€ selon Digital Recruiters. Les solutions technologiques RH permettent justement de limiter les erreurs de recrutement, en évaluant mieux le fit entre un candidat et une entreprise, facteur clé de succès d’un recrutement.

Le matching prédictif (basé sur des tests de personnalité) permet ainsi de coupler plus efficacement un candidat avec une entreprise qui lui correspond. De la même façon, les entretiens vidéos différés permettent de mieux évaluer les soft skills des candidats, qui sont aujourd’hui primordiales dans les décisions de recrutement. Vous pouvez également proposer aux candidats une phase d’immersion virtuelle dans votre équipe, vos locaux, en utilisant des solutions dédiées. Toutes ces solutions tendent vers le même objectif : mieux évaluer le potentiel d’un candidat et son adéquation avec votre entreprise pour ne pas avoir à payer les frais d’une rupture au bout de quelques mois, voire même quelques semaines.

La technologie évolue vite, et, loin d’être en reste, le secteur des ressources humaines est fortement impacté. C’est une bonne nouvelle : cela apporte de nombreuses externalités positives pour les entreprises, leur permettant de gagner du temps et de l’argent. Si vous souhaitez creuser ces sujets, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.