Selon une enquête de Pôle emploi, 88 % des demandeurs d’emploi utilisent Internet pour effectuer leurs recherches. Un chiffre loin d’être étonnant puisque internet permet de trouver des offres d’emploi, d’y répondre, et de trouver des informations complémentaires sur les entreprises. On assiste aujourd’hui à une nouvelle tendance de fond dans l’utilisation des technologies pour trouver un emploi : la montée en puissance des smartphones. Pourquoi ce canal est-il de plus en plus populaire ? Comment adapter son parcours candidat en conséquence ?

 

Le smartphone, un outil de plus en plus prisé pour les recherches d’emploi

68% des Français utilisent tous les jours un smartphone, contre 53% pour un ordinateur. Egalement, 42% d’entre eux privilégient leur smartphone pour se connecter à internet, ce qui place ce canal en tête de liste selon le Baromètre du numérique 2017.

L’utilisation du smartphone se démocratise, et aujourd’hui, les Français sont de plus en plus nombreux à l’utiliser pour effectuer leurs recherches d’emploi. Sans surprise, ce sont les jeunes générations qui sont principalement concernées. La dernière enquête Edhec New talent Gen et Campus Lab révélait ainsi qu’en 2018, les trois quarts des 16–25 ans utilisaient leur téléphone portable pour rechercher un stage ou un premier emploi.

 

Pourquoi cet engouement pour la recherche d’emploi sur mobile ?

Nous sommes dans une ère d’ultra mobilité. 73% des Français possèdent un smartphone qui leur permet d’accéder, où qu’ils soient, quelle que soit l’heure, à une multitude d’informations. Plus besoin d’être derrière un ordinateur pour faire des recherches et interagir avec des entreprises !

Xavier Dalloz appelle cela la génération ATAWAD : anywhere, any time, any device. Dans le milieu du recrutement, cela signifie que l’on peut consulter et répondre à des offres d’emploi en tout temps et en tout lieu. Le smartphone permet de profiter de chaque “temps mort” pour postuler en quelques clics. Pour les Millenials dont les maîtres-mots sont instantanéité et praticité, cette tendance s’adapte parfaitement à la leur mode de “consommation”.

Toujours à portée de main et à toute heure de la journée, le smartphone permet de chercher des informations sur une entreprise et de consulter des offres d’emploi, et ce, plus discrètement que sur un ordinateur lorsqu’on est toujours en poste.

 

Recruteurs, comment s’adapter à cette nouvelle tendance ?

Face à la montée en puissance du smartphone dans les recherches d’emploi, il est donc nécessaire de repenser son processus de recrutement. Cela peut sembler évident, pourtant, lorsqu’il s’agit de recrutement, de nombreux sites ne sont pas encore adaptés aux mobiles.

La première étape est d’avoir un site carrière responsive, sur lequel il est agréable de naviguer sur smartphone. Il faut également repenser l’expérience du candidat : le parcours doit être fluide et simple pour pouvoir postuler directement de son smartphone, en un nombre d’étapes limité.

Si vous utilisez un site de recrutement tiers pour poster vos annonces d’emploi, privilégiez ceux qui disposent d’une application mobile. Elles sont conçues pour faciliter le parcours candidat, en proposant une expérience utilisateur simple. Meteojob a mis en place son application mobile pour faciliter les recherches d’emploi des candidats via leur smartphone. Cette application est disponible à la fois sur iPhone et Android. Via des notifications push, les candidats reçoivent chaque jour des offres de postes qui correspondent à leur profil, et peuvent postuler rapidement, en quelques clics.

Les réseaux sociaux sont un autre canal à exploiter. En effet, la majorité des entreprises y sont présentes pour recruter. De plus, les réseaux sociaux sont consultés dans 40% des cas sur smartphone, contre 29% sur ordinateur. Ils sont de plus en plus pensés pour être utilisés en priorité sur mobile. Instagram et Snapchat, par exemple, sont devenus bien plus populaires auprès des jeunes générations que Facebook et Twitter, dont l’interface web est plus limitée que celle sur smartphone. En tant que recruteur, il faut donc définir où est votre cible et s’adapter à ces transformations digitales en accentuant l’utilisation sur smartphone.

Actuellement, le canal roi est la vidéo. Il suffit de passer quelques minutes sur les réseaux sociaux pour le constater, d’autant plus que les algorithmes les favorisent par rapport à des posts plus classiques. Les candidats, notamment les plus jeunes, sont particulièrement friands de ce type de contenu : court, facile à regarder, où que l’on soit. L’intégrer dans sa stratégie de recrutement, via des vidéos de présentation de l’entreprise par exemple, est donc un pari gagnant car c’est un format particulièrement adapté pour les smartphones.

Autre usage de la vidéo adapté au mobile : l’entretien vidéos différé, qui vous fait gagner du temps dans la présélection de candidats (lien article gain de temps et d’argent). Les candidats invités sur Visiotalent peuvent réaliser leur entretien vidéo via l’application mobile dédiée, où et quand ils le souhaitent. Les retombées pour l’entreprise sont très positives : 93% des candidats ayant réalisé un entretien vidéo sur Visiotalent ont jugé que cela renvoie une image positive et innovante de l’entreprise pour laquelle ils postulent (1). En effet, elle s’adapte particulièrement bien aux nouvelles tendances du recrutement.

Si vous souhaitez optimiser votre processus de candidature sur smartphone et que vous ne savez pas par où commencer, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes, qui pourront vous guider dans la mise en place d’outils efficaces.

 

(1) Source : sondage réalisé par Visiotalent sur un panel de 11 091 répondants en 2016.