Expérience candidat : les meilleures pratiques à mettre en place ?

CLEVERCONNECT | MAI 2019

La prise en compte de l’expérience candidat est l’un des principaux leviers permettant d’attirer et de motiver des candidats de qualité. Si le concept est aujourd’hui bien identifié, les méthodes pour le décliner et l’intégrer à ses processus de recrutement sont multiples. Elles sont aussi mal connues. En voici quatre qui ont fait leurs preuves.

Les Chatbots recruteurs

Les procédures de candidature en ligne longues et rébarbatives rebutent de nombreux candidats. En effet, la plupart d’entre eux ne veulent pas consacrer plus de 20 minutes à un dépôt de candidature.

Pour rendre leurs sites carrières plus interactifs et remplacer les austères formulaires administratifs, des entreprises comme le média américain Buzzfeed développent des chatbots recruteurs. Toujours disponibles, ils répondent rapidement à toutes les demandes des candidats sur l’entreprise, analysent leurs CV pour leurs proposer les postes les plus adaptés à leurs profils et enregistrent leurs candidatures.

Un dispositif dont l’interactivité et l’efficacité font exploser le nombre de candidatures chez la plupart des entreprises qui le mettent en place.

Le recrutement sans CV

Souvent décrié pour sa standardisation, le CV est cependant toujours au cœur de la plupart des processus de recrutement. Mais des entreprises osent sauter le pas et recruter sans CV. C’est le cas de Leroy Merlin qui, depuis fin 2018, organisent ses processus de recrutement pour la région Ile-de-France en se basant sur des entretiens vidéo différés.

Une plate-forme fait découvrir aux candidats l’enseigne et les postes qu’elle propose puis les amène à répondre à des questions face à leur webcam. Une bonne façon de juger les candidats sur leurs qualités humaines plus que sur leurs parcours mais aussi de les sélectionner en fonction de leur motivation. Selon la responsable RH du groupe, cette innovation mise en place par CleverConnect a une influence directe sur les profils sélectionnés : 30% des personnes recrutées ne l’auraient pas été avec une procédure traditionnelle.

Des réponses et des mise à jour automatisées

Rien n’est plus frustrant pour les candidats que de ne pas être tenu informé de l’état du processus de recrutement. Une expérience pourtant très commune puisqu’une grande majorité de candidats rapportent avoir passé un entretien sans jamais être recontacté par la suite.

Ce déficit de communication a une explication simple : tenir informé un grand nombre de candidats du statut de leur candidature peut être excessivement chronophage pour les recruteurs. La solution : des outils de mailing automatisé connectés au SIRH de l’entreprise pour communiquer avec les candidats et les tenir informés du traitement de leur candidature.

Un bon moyen de faire patienter les candidats au cours d’un long processus de recrutement ou de ne pas leur faire attendre inutilement un coup de téléphone qui ne viendra pas.

Des procédures de feedbacks

 La meilleure façon d’améliorer l’expérience des candidats est de tenir compte de leur avis. C’est pourquoi il est désormais courant de mettre en place des procédures de feedback.

Chaque candidat peut ainsi fournir un retour d’expérience et des pistes d’amélioration sur le processus de recrutement qu’il a traversé. Ceux-ci sont alors compilés et les points les plus fréquemment qui y sont les plus fréquemment abordés font l’objet de débats internes. Comment mettre plus en avant un point fort souvent souligné par les candidats ? Comment combler un manque régulièrement pointé du doigt ? Autant de questions qui permettent d’améliorer continuellement l’expérience candidat.