La marque employeur constitue l’un des leviers les plus remarquables dont disposent les recruteurs pour attirer les meilleurs candidats. Un enjeu qui concerne la communication mais pas seulement. La marque employeur se cultive également dans l’organisation même des ressources humaines. Voici six conseils pour améliorer votre marque employeur en changeant réellement vos processus internes.

Définir les valeurs de l’entreprise et les appliquer

Une marque employeur forte est associée à des valeurs qui ne sont pas simplement revendiquées mais aussi appliquées. Après avoir défini celles qui définissent l’identité de votre entreprise – la sincérité, le bien-être au travail, l’esprit d’équipe ou l’engagement écologique par exemple – il vous faudra donc les décliner à travers des actions concrètes : transparence des décisions, actions RSE, programmes de team building, etc. L’idéal étant que ces actions concrètes soient directement visibles par les candidats et donc mises en avant au cours du processus de recrutement.

 Mettre en place un système de cooptation

Le recrutement par cooptation est un outil particulièrement puissant puisqu’il transforme tous les collaborateurs d’une entreprise en ambassadeurs de sa marque employeur. En recommandant à leurs contacts personnels de postuler dans leur entreprise, ils démontrent qu’ils y sont épanouis.

Leur crédibilité étant engagée dans le recrutement, ils prennent soin de ne recommander que des profils cohérents avec les postes à pourvoir. La cooptation soulage et fiabilise la tâche des ressources humaines.

 

Valoriser les succès de vos collaborateurs

Chaque projet mené à bien par un collaborateur de l’entreprise est l’occasion de montrer au monde entier le type de défi que relève votre entreprise et la gratification qu’en retirent ses salariés. Réseaux sociaux, relations publiques et relations presse doivent donc être mis à profit pour rendre public les succès et les réussites de vos collaborateurs.

 

Mettre en place un processus de recrutement innovant

La marque employeur se joue aussi dans la qualité de l’expérience candidat. Puisque la plupart des candidats non retenus seront déçus de ne pas obtenir  le poste proposé, il est crucial de faire en sorte que leur expérience soit le moins désagréable possible. L’entretien vidéo est par exemple un moyen d’éviter les déplacements inutiles tout en récoltant un maximum d’informations sur les soft skills et la personnalité de chaque candidat.

 

Consulter vos collaborateurs

Personne ne peut savoir mieux que vos employés comment améliorer leur expérience en tant que collaborateurs et donc la marque employeur qui en est le reflet. Réalisez donc des consultations ouvertes et des sondages sur des sujets précis avant de prendre des décisions structurantes en matière de ressources humaines. L’horizontalité et la coconstruction des décisions sont par ailleurs des atouts de poids pour attirer les candidats jeunes et habitués à un management souple.

 

Favoriser le networking

Le networking est désormais l’un des principaux vecteurs de recrutement. Favoriser le networking chez vos collaborateurs, c’est poser les bases d’une stratégie de cooptation spontanée. Vous pouvez ainsi tenir au courant vos salariés des rendez-vous autour de chez eux mais aussi organiser des afterworks ou des rencontres plus formelles au sein de votre entreprise. Bien sûr, il faut être sûr que vos collaborateurs sont épanouis à leurs postes, sinon ces moments de networking pourraient bien leur donner des envies d’ailleurs.