1. Choisir les bons intitulés de poste

Rien ne sert de se démarquer en forçant la carte de l’originalité ! Les intitulés de poste tels que « capitaine… » ou « champion… » sont inutiles : les candidats n’écrivent pas ces termes dans les moteurs de recherche. Choisissez des noms précis, qui vont à l’essentiel et sont facilement compréhensibles. Par ailleurs, grâce à Meteojob, les candidats pourront visualiser l’offre d’emploi même en recherchant un intitulé légèrement différent.

2. Capter immédiatement l’attention avec l’offre d’emploi

L’idée est d’attirer l’attention dès le début de la lecture de l’offre d’emploi. D’après notre enquête Ce que veulent vraiment les candidats[1], ces derniers sont agacés par le fait de ne pas trouver les informations suivantes :

  • Le lieu de travail : 62%
  • Le nom de l’entreprise : 62%
  • Le salaire : 53,54%

Quant à ce qu’ils veulent le plus, c’est une description précise de la mission à effectuer. Pour 73% d’entre eux, c’est même ce contenu qui va les pousser à postuler ou non à une offre d’emploi.

3. Benchmarker les concurrents

Pour optimiser votre sourcing, n’hésitez pas à benchmarker vos concurrents :

  • Quels mots-clés utilisent-ils pour tel poste ?
  • Comment amènent-ils la question du salaire ?
  • Quel ton adoptent-ils ?

En bref, inspirez-vous de vos concurrents mais ne cherchez pas à copier : gardez vos valeurs et ce qui fait l’identité de votre entreprise.

4 Choisir les bons canaux de recrutement

Soyez présents au bon endroit ! D’après notre enquête, à la question « Quelle méthode privilégiez-vous pour une recherche d’emploi ? », 87 % des candidats mentionnent les sites de recherche d’emploi. Par ailleurs, 35% d’entre eux déclarent chercher des annonces sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou LinkedIn.

5. Développer la marque employeur

En soignant votre marque employeur, vous aidez les candidats à s’identifier à votre entreprise ! Pour ce faire, soyez authentique. Véhiculez des messages forts, donnez la parole aux salariés, montrez vos valeurs, etc.

Pourquoi ne pas proposer aux candidats de découvrir vos locaux et votre entreprise via une expérience immersive ?

6. Proposer un parcours candidat inspirant

Une expérience candidat positive est indispensable :

  • Proposez une expérience innovante telle que les entretiens vidéo
  • Humanisez votre processus de recrutement : personnalisez les mails, indiquez les étapes et les délais aux candidats
  • Écourtez au maximum le processus et ne multipliez pas les entretiens

Et en cas de mauvaise expérience ? Une infographie réalisée par La Super Agence montre que 72% des candidats ne manqueront pas de partager leur avis en ligne ou directement avec quelqu’un. Un boycott de la marque est aussi envisageable !

7. Adopter une politique de salariés-ambassadeurs

En faisant de vos employés des ambassadeurs, vous permettez à votre entreprise d’être représentée par des collaborateurs formés, voire même récompensés. Le potentiel d’influence des salariés est énorme, que ce soit dans la vie de tous les jours ou en ligne, sur des réseaux sociaux tels que LinkedIn. Votre sourcing n’en sera qu’avantagé, les candidats faisant confiance aux salariés déjà en poste dans l’entreprise.

8. Mesurer l’efficacité de votre processus de recrutement pour vous améliorer en continu

L’évaluation de votre processus de recrutement passe par l’utilisation de KPI, ou indicateurs. En voici quelques-uns :

  • Nombre de candidatures reçues par offre d’emploi
  • Ratio entre candidatures pertinentes et non pertinentes
  • Temps écoulé entre l’entretien final et la proposition de l’entreprise : vous évaluez votre réactivité
  • Pourcentage des propositions acceptées par les candidats : vous évaluez l’attractivité de votre entreprise et de vos offres d’emploi

Autant d’éléments qui vous permettront de vous améliorer sur la durée. Prenez également en compte l’avis des candidats : ce sont les mieux placés pour évaluer votre processus ! Vous pouvez envoyer un questionnaire par mail en leur posant directement les questions.

9. Répondre aux candidats refusés

Vous avez trouvé votre nouvelle recrue ? Ne négligez pas pour autant les candidats non retenus : rien de pire pour un candidat de ne recevoir aucune réponse ni aucune justification sur le fait qu’il n’a pas été engagé. En lui répondant, vous lui permettez de garder une bonne impression de votre processus de recrutement et vous valorisez l’image de votre entreprise. Le tout en l’aidant dans ses futures recherches !

10. Construire un vivier avec les candidats non-retenus

Ne supprimez pas les CV des personnes non retenues ! Au contraire, à vous de construire et d’entretenir un vivier de candidats qualifiés qui conviendront peut-être à de prochains postes vacants. Comment procéder ?

  • Personnaliser les newsletters
  • Inviter les candidats à actualiser leur situation et leur CV
  • Inviter les candidats à des événements auxquels votre entreprise est présente tels que les salons ou les conférences

 

[1] Meteojob a mené une enquête du 29 mars au 20 avril 2018 auprès d’un échantillon de 1660 internautes inscrits sur sa plateforme et représentatifs de la population active française